mercredi 19 mars 2014

Je porte la culotte/Le jour du slip, Anne Percin, Thomas Gornet

Peut-être aurais-je dû réserver cet ouvrage pour le prochain premier mardi? 

Ben oui, quoi, une lecture tellement subversive... ça pourrait. 




L'histoire : L'espace d'une journée, Corentin se réveille en Corinne et Corinne se réveillé en Corentin. Nouvelle chambre, nouvelles fringues, nouvelle intimité... C'est le choc pour ces deux gamins de CM1. La journée à l'école avec leurs nouveaux "copains" n'est pas triste non plus. 










 
Mon avis : J'ai passé un très bon moment avec ce petit récit. J'ai dès le départ adoré le principe de récits qui se présentent tête bêche, c'est très ludique de manipuler l'objet livre comme ça. 
L'idée de raconter la même histoire avec des points de vu différents est très réussie aussi, puisqu'elle permet de mettre en évidence tout ce que les auteurs ont voulu souligner : la difficulté de vivre entouré de préjugés, d'idées reçues, de se respecter l'un l'autre, d'être soi tout en se démarquant. 
Les deux enfants sont touchants dans leur incompréhension. La découverte de leurs corps est hilarante et tellement réaliste. 
J'ai également beaucoup aimé les scènes qui se passent à l'école. C'est là qu'on se rend compte que certains préjugés ont la vie dure : Corentin est forcément assis au fond de la classe, à faire le pitre avec son copain Ludo, tandis que Corinne est devant, très attentive et sérieuse. 
Dans le même ordre d'idées, Corentin joue au jeux vidéos, et ne peut pas pleurer.  Corinne coiffe ses copines et échange son dessert à la cantine. Et les parents ont leur part de responsabilités dans cette situation : la chambre de Corinne déborde de livres, mais pas celle de Corentin : sa mère préfère qu'il fasse du sport. 
L'histoire parle aussi d'amour, des relations aux autres, sur un ton très juste. En bref, il questionne et ça c'est primordial.

Tout cela est très frais, bien écrit, drôlissime... ça fait un bien fou. 
Le seul bémol? On reste un peu sur sa faim, car cet ouvrage est très court. J'aurais bien aimé aller plus loin dans la réflexion. 

 
 

7 commentaires:

  1. C'est vrai qu'il est drôlement subversif ce livre...! ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais carrément, j'ai été trop choquée! ^^

      Supprimer
  2. Ouh la la tu braves les interdits !! Bravo !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, j'aime le risque! J'espère qu'on ne va pas signaler mon blog comme étant un tissu d'insanités! lol!

      Supprimer
  3. Ouh la la tu braves les interdits !! Bravo !

    RépondreSupprimer
  4. Ouh la la tu braves les interdits !! Bravo !

    RépondreSupprimer
  5. C'est vrai que c'est un peu court mais ça reste une lecture fort agréable. Rien de subversif en tout cas !

    RépondreSupprimer